• SVSMF
  • ASCMF

Cahier 4/2022 (novembre)

 

 

Heimite, une nouvelle espèce minérale en provenance d’un gisement jusque-là sous-estimé
Philippe Roth

Trouver des espèces minérales complètement nouvelles sur le plan mondial est déjà assez passionnant, mais si en plus elles sont colorées, bien cristallisées, présentent une propriété très particulière et proviennent en outre d'un site où l'on ne s'attendait pas à faire de telles découvertes, l’histoire est particulièrement captivante.

(ABSTRACT IN ENGLISH SEE BELOW)

 

La minéralisation à TR de la nappe du Monte Leone (Partie 2) : Nouvelles localités
Stéphane Cuchet, Mischa Crumbach, Ate van der Burgt

Après 18 ans d’exploration, la minéralisation à TR de la nappe du Monte Leone se révèle tentaculaire, où le terme de gigantisme prend tout son sens.

(ABSTRACT IN ENGLISH SEE BELOW)

 

Forme particulière
Thomas Bolli

La nature est inépuisable dans sa diversité. Même si les minéraux d’une même espèce ont une composition chimique identique, ils se distinguent néanmoins par leur forme. Chaque cristal, chaque minéral est unique, il n’y a probablement pas d’exceptions. Parfois leur forme joue avec nos yeux et nous montre ce que nous voulons bien y voir : arbres, croix, fleurs et bien autres.

 

Beat Imhof : un fossile prend sa retraite
Peter Bitterli-Dreher

Toute personne qui collectionne les fossiles en Suisse a inévitablement rencontré un jour les frères Imhof. Ils ont accompagné notre « existence de collectionneur » pendant ce qui nous a semblé être une petite éternité et qui a pris fin au début de cette année avec le départ à la retraite de Beat Imhof. L'auteur a accompagné les deux frères principalement lors de la fouille d'Anwil, d'où cette rétrospective axée en particulier sur les années captivantes passées à cet endroit et un aperçu des plus beaux fossiles.

 

Première découverte d’« argentite », dimorphe du sulfure d’argent
Thomas Raber, Ralph Cannon, Philippe Roth

L’acanthite, le sulfure d'argent, Ag2S, est une formation minérale récente, typique du Lengenbach. Ce minéral secondaire croît sur l’argent natif et d’autres minéraux argentifères sous forme d'aiguilles, de lancettes ou de plumes d'un noir profond. Le plus souvent, ces efflorescences ne se forment sur des échantillons fraîchement découverts, qu’au cours des mois, une fois mis en collection. Ainsi, certains boucles d'argent encore brillantes au début disparaissent avec le temps sous un revêtement filigrane d'acanthite.

(ABSTRACT IN ENGLISH SEE BELOW)

 

Hommage à Roger Martin
Josef Mullis

Roger Martin est né il y a cent ans et décédé en 2014. Au fil des parutions du « Cristallier Suisse », son nom doit bien apparaître cent fois. Il reste dans la mémoire d’un grand nombre de ses contemporains en tant que cristallier, chercheur, traducteur, rédacteur et conférencier.

 

ABSTRACTS

Heimite
Heimite, PbCu2(AsO4)(OH)3 · 2H2O, is a new, fascinating mineral from an underrated Cu(-U) deposit:  Grosses Chalttal, Mürtschenalp (GL/SG). The new mineral was found on the dump of the prospection adit as flattened, prismatic, pale green crystals that sometimes change color under the SEM, turning blue. The mineral was later found at three other localities in the Swiss Alps. The name honors Prof. Albert Heim (1849 – 1937) for his contributions to Alpine orogeny in general and the understanding of the nearby Glarus overthrust in particular.

Monte Leone nappe: rare-earth mineralization
The discovery of multiple new localities, distributed over the nearly entire extent of one of the gneiss levels of the Monte Leone nappe, reveals a previously unknown gigantism. This confirms that we are dealing with the largest known rare earth mineralisation of the Alps. It had to be renamed from the Ritterpass rare-earth mineralization into the Monte Leone nappe rare-earth mineralization. Geographically, the area extends from east to west from Valle dell’Isorno (I) to Visperterminen (CH) (45 km) and from north to south from central Binntal to the area north of Domodossola (I) (20 km).

Argentite, Lengenbach
For the first time, crystals of the hightemperature phase of silver sulfide («argentite») could be identified by SEM/EDS analysis on two samples with proustite and jordanite. The minute crystals show a distinct pseudo-cubic morphology. Obviously, this is not the typical secondary formation of acanthite, well known in Lengenbach, but a typical peramorphosis of acanthite after the high-temperature modification of Ag2S crystallized at temperatures above 177 °C.

 

> Abonnez-vous

 

INFO

Actuel
Expositions
Littérature
Sections
Enigme

 

Le Cristallier Suisse

 

Nos sponsors