Anatase, cleusonite, chernovite-Y et monazite-Ce riche en arsenic
Joachim Peter et Nicolas Meisser

La zone du Lärcheltini dans le Binntal fait partie des gisements de minéraux classiques de Suisse. Dans le Cristallier Suisse 1/2008 nous avons déjà décrit la succession de cristallisation des minéraux de fissures de la zone du Lärcheltini et discuté les conditions influençant leur développement. Dans le présent article, nous décrivons un système de fissures qui a livré une paragenèse peu commune et très riche. Le matériel extrait a été analysé par le Musée cantonal de géologie de Lausanne, mettant à jour des  connaissances nouvelles, dont une particulièrement intéressante.

 

Altération superficielle sur des sulfosels gris noir provenant de la mine du Lengenbach
Walter Gabriel

Quelques variétés de sulfosels „noirs“ peuvent se transformer relativement rapidement. Ceci est particulièrement le cas de la dufrénoysite, de la jordanite, de la lengenbachite et de la liveingite. Ces minéraux, d’apparence parfois brillante à l’état d'origine, se transforment au cours du temps et selon les conditions géologiques en minéraux gris mat. Ce processus peut mener jusqu’à la désintégration des cristaux, accompagné de la formation de cérusite (avec des habitus variés) et de minuscules cristaux de galène de nouvelle génération.

 

Quand les minéraux et les fossiles sont falsifiés
Charles Handschin

Tous les objets qui d’une manière ou d’une autre sont collectionnés ont quelque chose en commun: il y a beaucoup trop peu de très belles pièces de collection. C’est pour cette raison que des minéraux et fossiles sont encore et toujours falsifiés. Nous souhaitons apporter une contribution pour clarifier la situation auprès des collectionneurs et négociants.

 

Le grand art de l’identification des pierres précieuses
Thomas Bolli

La détermination de l’origine d’une pierre précieuse est une affaire très délicate. Seuls quelques laboratoires dans le monde bénéficient d’une aussi l’excellente réputation que celle du Gübelin Gem Lab de Lucerne. Ce laboratoire peut s’appuyer sur une collection unique de pierres de référence.

 

Des minéraux sous le scalpel: analytique instrumentale dans la minéralogie
Eric Reusser et Detlef Günther

La détermination de minéraux est un des devoirs fondamentaux de la minéralogie. On analyse en premier les caractéristiques simples comme par exemple la forme, le clivage, la couleur, la couleur de la trace, la dureté, la densité, l’éclat et d’autres propriétés macroscopiques. Ces méthodes sont souvent inapplicables, que ce soit à cause de la petitesse d’un minéral ou parce qu’une pierre précieuse est taillée et sa forme initiale n’est plus reconnaissable. C’est pour ces cas comme aussi dans la minéralogie scientifique que des méthodes analytiques instrumentales seront utilisées et qui se reposent sur divers procédés physiques comme p. ex. la diffraction ou la production de rayons X.

 

INFOS
Actuel
Histoire
Manifestations
Littérature
Comité central
Sections
Enigmes

© 2017 SVSMF - ASCMF
Joomzilla.com