Une découverte peu commune pour une famille de cristalliers hors du commun
Peter Amacher

Il est avéré que le cristallier Johann Walker sillonnait la vallée de Maderan en 1866. Aujourd'hui encore, quatre générations après, les Walker prospectent toujours dans cette vallée latérale uranaise riche en minéraux. En été 2015, Hans Walker a découvert un groupe de calcite très particulier.

 

Les « huîtres » d'Anwil
Peter Bitterli-Dreher

Bien que la présence d'ammonites soit dominante parmi les fossiles du Banc d'Anwil, de nombreux bivalves ont été également dégagés. Quelques-uns des plus grands exemplaires sont souvent qualifiés d'«huîtres » par les collectionneurs. Les trouvailles sont fréquemment en bon état de conservation, il s'agit ici de la véritable huître Lopha et des Limidae Ctenostreon. Ces deux groupes sont de proches parents et appartiennent aux familles de bivalves possédant un seul muscle adducteur. Le bivalve Ctenostreon, très fréquent à Anwil, présente les caractéristiques de diverses familles.

 

A deux à la recherche de cristaux
Thomas Bolli

En ce moment, Roli Furrer, cristallier lucernois, sillonne principalement la région de la Fellilücke dans le canton d'Uri. Depuis quelques années, son amie l'accompagne à la recherche de cristaux.

 

Quartz fumés et autres trésors du Chummibort
Nicolas Carron

Il y a une vingtaine d’années, je découvrais la petite vallée du Chummibort dans le Binntal. La beauté et la tranquillité de ce lieu m’avaient marqué. Le lac paisible, le torrent ondulant dans des méandres peu profonds, les fleurs, les papillons, le paysage minéral, tout au fond le glacier, autour, à portée de bras, les montagnes, hautes, puissantes, rassurantes et inquiétantes à la fois ! Ce jour-là, j’étais resté prospecter dans les deux premiers couloirs situés sur la gauche du lac.

 

Macles de rares espèces du Lengenbach
Philippe Roth

Lorsque qu’un minéral extrêmement rare est découvert et décrit sur un site, ce n’est généralement qu’au travers d’un seul ou de très rares cristaux. Ces observations ne sont par conséquent par forcément représentatives pour l’espèce et à plus forte raison pour l’éventail de ses morphologies possibles. Il n’est par conséquent pas étonnant que des découvertes faites des années plus tard révèlent des particularités qui étaient restées jusque-là cachées. Trois espèces sont ici décrites pour lesquelles des macles semblent avoir été trouvées lors de découvertes récentes.

 

Acide oxalique et autres (dis)solvants !
Martin Waldmeier

L'acide oxalique ou tout produit de nettoyage similaire ne nettoie pas seulement (trop) en profondeur. Non, il peut aussi détruire ! C'est pourquoi, je vous prie instamment de ne pas tremper de manière insouciante des groupes de cristaux et autres paragenèses formés de plusieurs minéraux de différentes compositions chimiques dans un produit agressif.

 

> Abonnez-vous

 

INFO

Actuel
Expositions
Patentes et interdictions
Comité central
Sections
Enigme

 

© 2017 SVSMF - ASCMF
Joomzilla.com