Les anatases noires du Val Punteglias
Patrick Heule

Caché à nos yeux sous une souche des années durant et mis au jour grâce à l'hiver 2012 : un nouveau gîte dans un endroit connu.

 

« Ammel » en route vers la célébrité mondiale
Thomas Bolli

De nouvelles fouilles dans le village de l'Oberbaselbiet Anwil doivent clarifier en détail quels fossiles proviennent de quelles couches. Une exposition dans le village voisin Oltingen montre la diversité des fossiles déjà découverts et préparés de manière parfaite : ammonites, bélemnites, gastéropodes, etc.

 

Alphabet d'anecdotes et d’aventures minéralogiques (deuxième partie)
Peter Indergand-Helfenstein

Dans le cahier de novembre 2013 du Cristallier Suisse, j'ai raconté mes aventures liées aux minéraux dont les lettres initiales allaient de A à F. J'espère que les lectrices et lecteurs y auront trouvé du plaisir. Je vais à présent continuer à relater d'autres impressions pour les lettres G à L (ceci s’applique bien sûr uniquement la version originale en allemand). Je vous souhaite une bonne lecture.

 

Bournonite
Ralph Cannon

Neufunde von der Grube Lengenbach im Binntal – Forschungsgemeinschaft Lengenbach (FGL) : La bournonite, PbCuSbS3, et la seligmannite, PbCuAsS3, forment une solution solide dans laquelle As et Sb sont interchangeables. C’est en 1901 que H. Baumhauer, professeur à Fribourg, décrit le pôle à dominante arsenicale, la seligmannite, comme nouvelle espèce en provenance du Lengenbach (localité-type).

 

Tout n’est pas pegmatite qui y ressemble
Mischa Crumbach, Stéphane Cuchet, Ate van der Burgt

Suite à la partie I qui a traité des découvertes minéralogiques [Cuchet et al. 2014], un modèle de formation de la minéralisation à terres-rares (TR) de la région du Binntal, CH – Alpe Veglia, I, vous est présenté. A la place de ceux basés sur la transformation de pegmatites pré-alpines, le nôtre repose sur une combinaison de 2 évènements indépendants, soit : 1. Un enrichissement en Fe, TR et Ti dans un paléoplacer préalpin. 2. Sa transformation en un paragneiss finement grenu lors d’une phase initiale du métamorphisme alpin, suivi d’une formation in situ de nodules quartzo-feldspathiques grossièrement cristallisés, ceci par une croissance discontinue des grains. Des solutions hydrothermales d’une phase postérieure du métamorphisme alpin circulent sur quelques mètres seulement, au travers des fractures, et transforment en partie certains minéraux primaires des nodules en assemblages caractéristiques de minéraux secondaires (voir partie 1), par la création de boxworks.

Informations supplémentaires


 

> Abonnez-vous

 

INFO

Actuel
Expositions
Littératur
Comité central
Sections
Enigme

 

© 2017 SVSMF - ASCMF
Joomzilla.com